Les bénéfices de l’IoT

Le objets connectés se sont intégrés dans notre quotidien, aussi bien à la maison que dans l’entreprise ou l’industrie. Grâce à l’Internet des objets, ils facilitent notre quotidien, mais on ne sait souvent pas comment ils fonctionnent. Voici quelques exemples pour vous aider à comprendre le phénomène de l’IoT et les bénéfices des objets connectés. 

Qu’est-ce que l’Internet des Objets ?

Pouvoir connecter des objets à Internet a été une révolution pour notre quotidien. Un premier exemple en est les téléphones mobiles. On se souvient de l’époque avant qu’ils ne deviennent « smart », quand on pouvait téléphoner et envoyer des messages, mais qu’il était impossible de regarder des films, écouter de la musique ou même lire des livres. Toutes ces choses impressionnantes dont sont capables les smartphones aujourd’hui.

C’est grâce à cette connexion à Internet que les objets du quotidien peuvent acquérir de nouveaux bénéfices. Ainsi, le concept de l’IoT se résume assez simplement : il s’agit de connecter tous les objets du monde à Internet.

Cependant, il faut faire la différence entre l’IoT consommateur et l’IoT pour l’entreprise. Nous connaissons tous les objets connectés portables (montres connectées, smartphones…) ou les assistants vocaux (Google, Alexa par Amazon…) qui placent le consommateur au cœur de leurs fonctions. Par ailleurs, l’utilisation de l’IoT au sein des entreprises permettra l’amélioration des systèmes et processus existants pour obtenir des gains opérationnels et financiers en conséquence.

Comment fonctionnent les objets connectés ?

Dans l’IoT, les objets connectés peuvent se diviser en 3 catégories, chacune ayant des bénéfices propres :

  • Première catégorie : les objets connectés qui collectent l’information et l’envoient

Il s’agit des différents capteurs, qu’ils soient de température, de mouvement, d’électricité, ou ainsi de suite. Grâce à une connexion internet, ces capteurs nous permettent de collecter des informations sur l’environnement qui, par conséquent, nous permettront de prendre des décisions plus intelligentes.

Dans une usine, connaître à tout moment l’état des batteries de secours des équipements électriques permettra à l’opérateur de savoir à quel moment il faudra les changer. Au lieu de les remplacer automatiquement tous les 5 ans par exemple (quand elles sont encore opérationnelles) ou seulement lorsqu’elles ne marchent plus (ce qui peut causer des pertes de service importantes), il pourra prévoir leur maintenance et leur changement au moment idéal. Ce qui permet d’optimiser les opérations de maintenance et éviter des dépenses imprévues.

  • Deuxième catégorie : les objets connectés qui reçoivent l’information et agissent en conséquence

Ce genre d’objet nous est bien plus familier dans notre vie de tous les jours. Par exemple, lorsqu’on envoie un document à une imprimante et qu’elle l’imprime. Ou bien lorsque la télévision reçoit un signal de la télécommande et qu’elle s’allume. Les exemples sont infinis.

Et lorsque les objets réussissent à allier ces deux actions, c’est là où réside tout le potentiel de l’Internet des Objets. Les objets qui peuvent collecter une information et l’envoyer, mais aussi la recevoir en agir en conséquence.

  • Troisième catégorie, l’idéal d’un système IoT : le cumul des deux premières

Prenons comme exemple un capteur de température de rail. Les données collectées permettent à l’opérateur de savoir à quel moment réaliser des opérations de maintenance pour réchauffer les rails en période de gel. Cependant, l’atteinte du seuil de température pourrait déclencher automatiquement les réchauffeurs électriques de rails, sans avoir besoin d’intervention humaine.

Pour aller plus loin, si les réchauffeurs électriques reçoivent les informations sur la météo via internet, ils pourraient alors anticiper les conditions de formation de givre et programmer des interventions de maintenance avant qu’il y ait rupture de service.

Et maintenant grâce au machine learning et à l’intelligence artificielle, les informations collectées par une multitude de capteurs vont pouvoir être traitées par des systèmes informatiques qui permettront d’atteindre une véritable maintenance prédictive.

Les bénéfices de l’IoT

L’Internet des objets promet ainsi une forte plus-value à chaque organisme. En connectant objets, personnes et environnements, il devient possible de développer des améliorations qui ne pourront être que bénéfiques.

Les principaux bénéfices que peut avoir une entreprise dotée d’un système IoT sont :

  • Amélioration de la productivité : l’IoT permet la surveillance, le monitoring et le contrôle des différents process, ce qui optimise les différentes opérations qui augmentent la productivité et l’efficacité
  • Analyses prédictives : grâce à la collecte de nombreuses données, les nouvelles technologies de l’IoT permettent d’examiner les patrons récurrents et contribuent à l’analyse prédictive qui peut être principalement utilisée en maintenance. Ces informations précises vont servir à améliorer les process et les services existants
  • Rapidité d’action : les données permettent de suivre en temps réel et même à distance les systèmes mis en place. Elles facilitent l’optimisation des interventions de maintenance, mais aussi donnent un avantage stratégique à l’entreprise dans le suivi de l’évolution des marchés
  • Diminution des erreurs humaines : grâce à la complémentarité des technologies comme l’intelligence artificielle, l’IoT permet de minorer les erreurs humaines dues à des tâches mondaines ou répétitives.

L’IoT constitue ainsi un atout dans l’aide à la prise de décision et au rendement de l’entreprise.  Il représente un avantage stratégique face au marché concurrentiel. C’est une tendance qui ne cessera de croître, puisqu’on estime qu’il y aura plus de 20 milliards d’objets connectés dans le monde d’ici 2020 (source : Gartner Inc). Face à leur futur prometteur, il serait temps d’en profiter et commencer à transformer son business.

Source : IoT for all